14 oct – 10 nov, SPAȚIU INTACT, Fabrica de Pensule
Vernissage, le 14 octobre à 18h

Exposition du Fonds national d’art contemporain de Paris organisée par SPAŢIU INTACT en partenariat avec l’Institut français de Cluj-Napoca.

L’Anabase de May et Fusako Shigenobu, Masao Adachi et 27 Années sans Images s’incarne en deux formes. L’une est un film autonome de 70 min pour une projection cinéma, où les deux récits sont entrelacés. La deuxième est une installation documentaire expérimentale pour un dépliage dans l’espace. Dans cette version, l’exposition est enrichie d’un livret d’exposition, et de 9 sérigraphies intitulées « Pictures of Documents », en format d’affiches politiques / affiches de cinéma, avec des reproductions monochromatiques d’images tirées de l’univers cinématographique, médiatique et personnel fabriqué par les protagonistes.

Qui sont May et Fusako Shigenobu ? Fusako, leader d’un groupuscule d’extrême gauche, l’Armée Rouge Japonaise, impliquée dans de nombreuses opérations terroristes, s’est cachée pendant près de trente ans à Beyrouth. May, sa fille, née au Liban, n’a découvert le Japon qu’à 27 ans, après l’arrestation de sa mère en 2000. Masao Adachi ? Scénariste, cinéaste radical et activiste japonais engagé auprès des luttes armées et de la cause palestinienne, reclus lui aussi au Liban avant son renvoi dans son pays. Par ailleurs, initiateur d’une « théorie du paysage », le fukeiron : en filmant le paysage, celui-ci dévoilerait les structures d’oppression qui le fondent et qu’il perpétue. Anabase ? C’est le nom donné depuis Xénophon au retour, difficile voire erratique, vers chez soi.

Eric BAUDELAIRE : Artiste français né en 1973, Eric Baudelaire explore des possibilités narratives en marge du documentaire et mène une réflexion sur la manipulation du réel qui crée une ambiguïté qui fascine.