Jeudi, le 27 octobre, à 18h, l’Institut français de Cluj vous invite à participer à la conférence de Simon Harel, professeur au Département de littératures et de langues du monde, Université de Montréal, Directeur du Laboratoire sur les récits du soi mobile.

Lauréat du  prix Trudeau (2009-2012) et membre de la Société Royale du Canada, Simon Harel se distingue par ses recherches prolifiques à la croisée des disciplines des sciences humaines (littérature, psychanalyse, sémiotique, sociologie, droit, histoire, études urbaines). Il a fait œuvre de pionnier dans le champ des études culturelles à la suite de la publication de son ouvrage Voleur de parcours. Identité et cosmopolitisme dans la littérature québécoise contemporaine en 1989, qui porte sur l’expérience migratoire au Québec. En plus d’avoir apporté un éclairage nouveau sur la littérature migrante (Les passages obligés de l’écriture migrante, 2005; La rage de Naipaul. Essai-dictée, 2014), Simon Harel s’est intéressé aux questions relatives à l’identité et à l’espace. Il poursuit actuellement des recherches sur les modalités singulières de la mobilité urbaine et culturelle à l’ère du numérique.